logo Apollinaire bandeau vert
Guillaume Apollinaire
Apollinaire, un poète engagé…

Vous êtes à la page : Biographie / Biographie généraleā€¦ / en pdf Télécharger la page en pdf

"J'écris seulement pour vous exalter"

Regard de femme

Né à Rome en 1880 d'une mère Polonaise et d'un père Italien. Apollinaire passe son enfance en Italie, puis, sur la Côte d'Azur. Enfin il rejoint Paris et voyage.

Regard de femme

Emprisonné à la prison de la Santé, Apollinaire, isolé à cause du vol de la Joconde au Louvres, écrit des poèmes qui montrent ses doutes et ses peurs.

Apollinaire sur le divan

Apollinaire est blessé à la tête, au front, en 1916, dans l'infanterie qu'il a rejoint après avoir servi dans l'artillerie depuis son incorporation, en 1915, à Nîmes.

Apollinaire et son frère, enfants

1880 - Naissance de Guillaume Apollinaire et en 1882 de celle de son frère Albert. Son père rompt avec sa mère en 1885.

1885 - 1898 - La famille Kostrowitzky quitte l'Italie pour la France et s'installe à Monaco. Guillaume étudie à Monaco et à Cannes. C'est à Nice, en 1997, qu'il présente son baccalauréat de rhétorique, en vain.

1899 - La petite famille s'installe à Paris. Au mois de juillet, Apollinaire et son frère vont passer des vacances en Belgique à Stavelot. En octobre les deux frères, sur l'ordre de leur mère, quittent l'hôtel et la Wallonie en catimini, et retrouvent Angélica à Paris dans un meublé sous un faux-nom, rue de Constantinople.

1900 - 1901 - Guillaume lit et écrit. Il s'éprend de la sœur de son ami Molina da Silva, Linda qui le repousse.

1901 - 1902 - Une riche Allemande, la vicomtesse de Milhau, de passage en France, engage Apollinaire comme précepteur de sa fille, en Rhénanie. Il voyage pour son travail ou seul dans toute l'Allemagne.

dessin

../.. Il rencontre Annie Playden. Il publie trois poèmes dans La Grande France. En 1902, Guillaume Apollinaire publie dans La Revue blanche son conte L'Hérésiarque. En octobre, il est de retour à Paris comme employé de banque.

1903 - Création de la revue Festin d'Esope.

1904 - La famille Kostrowitzky s'installe au Vésinet. A Chatou, Guillaume rencontre Vlaminck et Derain. Il se rend une dernière fois à Londres pour se marier avec Annie Playden, mais, cette dernière l'éconduit et part aux USA.

1905 - Il rencontre Max Jacob et Picasso sur qui il signe l'article Picasso peintre dans La Plume ; et collabore à la revue Vers et Prose.

1907 - Guillaume Apollinaire vie de sa plume. Il collabore à plusieurs journaux et à la revue La Phallange, et publie ses deux romans érotiques. Le poète s'éprend d'une jeune peintre Marie Laurencin, et ses cercles de relations l'amènent à la critique d'art. Il est lui-même le sujet de nombreux peintres qu'il défend.

L'île de la Cité à Paris

1908 - Le poète donne une conférence sur la poésie au salon des Indépendants : La Phallange nouvelle.

1909 - 1910 - Son activité littéraire prend son essor : Il publie au Mercure de France. Sortent L'enchanteur pourrissant, L'Hérésiarque et Cie. Il est à L'Intransigeant.

1911 - Apollinaire est incarcéré à la prison de la Santé. Il publie le Bestiaire ou Cortège d'Orphée et il obtient des rubriques dans différents journaux.

1912 - 1913 - Création des Soirées de Paris. Rupture avec Marie Laurencin. Il publie les Peintres cubistes et Alcools.

1914 - Apollinaire est à Nice. Il rencontre Lou(ise) de Coligny-Châtillon. Engagé à Nîmes, au sein du 38ème régiment d'artillerie comme brigadier.

1915 -1917 - Apollinaire rencontre Madeleine Pagès. En mars 1916, Apollinaire est naturalisé. Il est blessé par un éclat d'obus à la tempe.

Apollinaire et sa femme

Apollinaire se marie,
après sa blessure,
avec Jacqueline Kolb,
la "Jolie Rousse"
(ci-contre) et,
ses poésies sont publiées :
Calligrammes,
Vitam Impendere Amori.
Il meurt,
le neuf novembre 1918,
atteint par la grippe espagnole,
peu avant la signature
de l'armistice, le onze.

Colombe, Calligrammes