logo Apollinaire bandeau bleu
Guillaume Apollinaire
Apollinaire, la "Belle Epoque"

Vous êtes à la page : Epoque / Epoque début de siècle… / en pdf Télécharger la page en pdf

"Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire"

Regard d'Apollinaire

Apollinaire se lie tout au long de sa vie avec des peintres qu'il côtoie et aide par ses critiques d'art. Il est un précurseur de la révolution artistique du XXème siècle.

Apollinaire allongÉ

Apollinaire s'est très vite intéressé à la vie artistique dont il défend la modernité et décrit l'évolution. Il prend part à tous les mouvements : crée le terme surréalisme.

Regard d'Apollinaire

En 1876, Bell fait breveté le téléphone. Puis, viennent l'électricité, l'automobile, la photographie et le cinéma… C'est le temps du progrès !

Voiture et foule à Paris Bastille

1879-1914 - La "Belle Epoque" installe une période de progrès social, économique, technologique, artistique et politique : La culture républicaine se veut humaniste et répond aux attentes des classes moyennes et bourgeoises en protégeant notamment les droits des individus et en favorisant la liberté d'entreprise ainsi que l'instruction publique. La constitution établit la république parlementaire qui fonctionnera jusqu'à la Grande Guerre. Elle donne au pays un caractère laÏque, libéral et démocratique. Peu à peu, la liberté de la presse est garantie par la loi puis la liberté de réunion est acquise. En 1884, une loi autorise la formation des syndicats : les syndicats d'un même métier peuvent se regrouper en fédération nationale. En 1889, la construction de la Tour Eiffel pour l'exposition universelle montre les progrès et la grandeur de la France et de l'Europe.

1895 - Les fédérations nationales se regroupent : une confédération générale du travail est créée. Suite aux luttes sociales, un code du travail et de la prévoyance sociale est mis en place.

Dégradation de Dreyfus

1900 - Succès de l'exposition universelle à Paris qui montre la puissance économique de la France, alors quatrième puissance mondiale.

1901 - Promulgation de la loi de 1901 sur la création des associations.

1905 - Loi de Séparation de l'Eglise et de l'Etat.

1894 - 1906 - Alfred Dreyfus est condamné pour trahison, dégradé puis envoyé au bagne de l'Ile du Diable en Guyane. Emile Zola tente de faire réviser le procès de Dreyfus en dénonçant dans son "J'accuse" l'erreur judiciaire et les intrigues. Les passions se déchaînent et l'affaire sème la brouille dans les partis politiques comme dans les familles. Les uns luttant pour la justice et la liberté créent la Ligue des Droits de l'Homme et du Citoyen, les autres, combattent pour l'honneur de l'armée. L'antisémitisme est fort à cette époque et l'Affaire Dreyfus ne trouve une issue que par la pression médiatique de l'Exposition Universelle de Paris en 1900. En 1906, l'arrêt de la Cour de cassation innocente et réhabilite le capitaine Dreyfus.

Procès de Gavrilo Princip suite à l'assassinat de l’archiduc François-Ferdinand d'Autriche

La presse écrite et le poids de l'opinion public jouent un rôle déterminant dans cette erreur judiciaire. A cela s'ajoute la méfiance contre l'Empire allemand considéré alors comme l'ennemi de la France.

1900 - 1914 - Des rivalités se créent en Europe, elles sont issues de l'expansion économiques et de la course aux armements. Les antagonismes sont croissants et deux blocs s'opposent : la Triple-Entente et la la Triple-Alliance.

1914 - 1918 - L'assassinat, le 28 juin 1914, de l'archiduc François-Ferdinand, héritier du trône d'Autriche-Hongrie, et de sa femme, entraîne la vengeance de cet empire à l'encontre du Royaume de Serbie. Le jeu des alliances fait s'engager plusieurs puissances européennes dans la guerre. Plusieurs de ces nations étaient à la tête d'empires s'étendant sur plusieurs continents, ce qui explique la portée mondiale du conflit qui, avec les nouvelles avancées technologiques, s'enlise et entraîne le monde dans des combats meurtriers : guerre de position dans les tranchées. Neuf millions de morts. Vingt millions de blessés. Elle permettra aussi aux USA de combler le retard économique sur l'Europe qui perdra beaucoup dans ce conflit.

La Closerie des Lilas, célèbre café parisien

Les artistes, les intellectuels,
les hommes d'affaires
et les gens de la nuit
se retrouvent dans les différents
cafés de la capitale, ici la célèbre
Closerie des Lilas.

Le Jet d'eau, Calligrammes